Qu’est ce que c’est qu’une « crèche privée »

On se demande parfois, comment se fait-il qu’une crèche soit « privée ». Hé bien, c’est pas sorcier. Nous allons voir ici pourquoi une crèche peut être dite « publique », c’est à dire municipale ou privée ou encore associative.

Les différents types de gestionnaires

strawberry-daycare-infant-300x200

Il y a 3 types de gestionnaires de crèches :

  • Les collectivités territoriales : communes, intercommunalités
  • Les associations : pour l’essentiel, les crèches parentales
  • Les entreprises privées : entreprises de gestion de crèches ou crèches de personnel

L’essentiel des crèches est géré par les collectivités territoriales : ce sont les « crèches municipales ». Elles ont le bénéfice de l’antériorité : la première a été fondée à Paris le 14 novembre 1844 par M. Firmin Marbeau, alors adjoint au maire du Ier arrondissement.

 

Les entreprises privées offrent environ 30000 places de crèches (source Fédération Française des Entreprises de Crèches). Elles représentent moins de 1% du nombre total de places de crèches, elle sont donc encore massivement minoritaire et c’est encore un ehphémisme.

Toutefois, les statistiques de la CAF montrent que ce sont les crèches privées qui créent le plus de plus nouvelles places. En savoir plus…

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *