La place de Montessori dans notre projet pédagogique…

L’accueil en crèche doit permettre à chaque enfant de développer sa propre personnalité en tant qu’individu, tout en apprenant le vivre ensemble et le respect de l’autre.

Au Berceau des Rois, nos pratiques éducatives respectent un certain nombre de principes afin de permettre l’épanouissement de chacun.

Inspiration Montessori 

Un de ces principes est l’inspiration des travaux de – la fameuse – Maria Montessori (Médecin et pédagogue italienne du XXème siècle). Nous nous appuyons sur plusieurs axes majeurs du travail et de la réflexion qu’elle a mené sur l’enfant, notamment le très jeune enfant entre 0 et 3 ans. A cette période, l’enfant construit les bases de sa personnalité. L’éducateur se doit d’être bienveillant, disponible sans être trop présent. Plus on consacre du temps et de l’attention au tout petit, plus vite il sera autonome et indépendant.

L’importance de l’environnement

Préparer et présenter un environnement adapté aux enfants que l’on accueille est la base nécessaire à l’épanouissement de chacun. Etant une micro-crèche avec une pièce unique ou cohabitent les plus petits et les plus grands, il nous semble essentiel que les espaces soient réfléchis pour être évolutifs et modulables en fonction de l’âge des enfants et de leur évolution. Les besoins psychomoteurs de chacun évoluent au fils des mois et demandent une réflexion autour de l’organisation de l’espace. La mise à disposition du matériel pour répondre à leur soif d’apprendre est forcément en évolution régulière afin qu’ils développent leurs compétences et progressent en fonction de leur stade de développement.

Libre choix d’activité

L’aménagement de l’espace est en lien avec cette notion importante. L’enfant doit pouvoir choisir l’activité qui l’intéresse sans avoir toujours à attendre ou avoir une autorisation de l’adulte. Un maximum d’activités sont à disposition et nous apprenons à chacun à utiliser le matériel, jouer et ranger avec un adulte qui guide et accompagne si besoin. Cette liberté ne peut s’exprimer que dans un environnement calme et sécurisé afin que l’enfant puisse se concentrer et aille au bout de ses démarches d’apprentissage et de jeu.

La participation à la vie quotidienne

Les enfants adorent participer à ce que font les adultes dans leur quotidien. Nous accompagnons ce principe car il rend l’enfant acteur de tous les moments de la journée et lui permet de gagner en autonomie. Les exemples sont nombreux : apprendre à mettre ou enlever son manteau et ses chaussures, apprendre à se déshabiller et s’habiller, aider à mettre la table, débarrasser son assiette, mettre sa serviette dans la panière à linge, se laver les mains avant et après certaines activités…

« L’esprit absorbant » et les « périodes sensibles »        (concepts de Maria Montessori)

Tout enfant entre 0 et 3 ans a un « esprit absorbant », c’est-à-dire qu’il est une « éponge » et absorbe tout ce que son environnement lui offre, assimile les expériences (bonnes et mauvaises) et se construit en les intégrant. Il vit « des périodes sensibles » (transitoires), pendant lesquelles il développe des centres d’intérêt particuliers qui lui permettent d’acquérir de nouvelles compétences. Il en existe 6 : l’ordre, le mouvement, le langage, les sensations, les petits objets et la vie sociale. Une fois que le besoin est assouvit, l’enfant est attiré naturellement vers autre chose. Sachant cela, nous sommes en tant qu’éducateur dans la proposition, mais laissons le libre choix, respectant ces étapes de développement personnelles à chaque enfant. Maria Montessori est convaincu que chaque enfant a un potentiel exceptionnel qui ne se développe que si la stimulation est offerte au bon moment en bonne quantité et de bonne qualité. Ce respect et cette bienveillance vis-à-vis de chacun est essentiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *