Grosses inquiétudes sur la facturation familles micro crèche Coronavirus

Cher parents, 

Comme annoncé dans nos derniers emails, nous vous devons un retour sur le sujet de la facturation. 

En synthèse, nous sommes toujours en attente de retour de nos autorités de tutelles, notamment de la CAF mais nous souhaitions, en toute transparence, vous faire un rapide point de situation à cet effet. 

La CAF a dores et déjà pris position pour les crèches en PSU, c’est à dire les crèches de plus de 10 berceaux. Je vous le décrypte ici, mais la position de la CAF est globalement très sévère à l’endroit des gestionnaires privés. 

Le sort des micro crèche est en discussion. Mais il semblerait que, 

  • le président à dit jeudi 12 mars que tout devait fermer pour limiter la propagation du virus: écoles, crèches, etc.
  • mais que le ministre de la santé a déclaré vendredi 13 mars que les micro crèches restaient ouvertes, 
  • bien que dans les les faits, la majorité des familles considéraient qu’en pleine guerre sanitaire où il est demandé de rester chez soi, leur enfant sera le plus en sécurité à la maison,
  • il se dit que la CAF, souhaite se prévaloir de cette faculté d’ouvrir qu’auraient eu les micro crèches pour se désengager fortement de ces dernières.

Wouhouuuu : Vive la solidarité nationale !!

Retour sur images…

En réalité, voici ce qui s’est passé :

  • A l’annonce du président, nous vous avons annoncé vendredi qu’on fermait les crèches. 
  • A l’annonce du ministère de la santé, nous vous avons annoncé samedi qu’on ouvrait certaines crèches lundi, le temps de réorganiser l’ouverture (organisation des repas des enfants, réorganisation des professionnelles, etc.) puisque la déclaration du ministre est arrivée vendredi à 19h30 alors que nous avions déjà fermé.
  • Nous avons constaté qu’en réalité, au vu de 2 à 3 familles accueillies dans les crèches ouvertes, la très grande majorité d’entre elles ne souhaitent pas confier leur enfant jugeant que garder leur enfant était la meilleure décision pour la sécurité sanitaire et le bien-être de leur tout-petit. 

Et de toute façon, dans son discours du mardi 16, lendemain de cette journée d’ouverture, le président de la république – plus haute autorité de la nation – allait nous dire:
“Nous sommes en guerre ! Sauvez des vies, restez chez vous !”

En résumé :

En résumé, voici où nous en sommes :

  • Dans une situation de guerre sanitaire où il est devenu impossible pour les familles de confier leur enfant en toute sérénité à la crèche et donc qu’il n’y a plus d’enfant à garder, 
  • Les autorités de tutelle risquent de condamner la micro crèche parce que nous n’avons pas accueilli d’enfants alors que le ministre avait dit que nous devions ouvrir. 

Nous suivons ce “feuilleton” avec beaucoup d’attention et ne manquerons pas de revenir vers vous pour vous informer des décisions prises par la CAF et donc de l’incidence sur la facturation pendant cette période particulière.

Une fois de plus,

… le président à dit que personne ne serait sera laissé sur le côté de la route. Il a oublié de préciser qu’en attendant, il faudra peut être faire du stop !

En attendant, si vous êtes une famille accuillie au berceau des rois, merci compléter le formulaire suivant qui nous permettra peut-être d’apporter des éléments concrets à la CAF.

Merci d’avance.

3 découvertes scientifiques qui accélèrent le développement de votre enfant

Demandez votre guide gratuit et mettez la science au service du développement de votre enfant. 

Entrez dans la cour...

Au Berceau des Rois, vous pouvez entrer dans la cour et recevoir nos informations réservées aux membre de la cour…