Connaissez les différents types de crèches

On dit LA crèche, mais il en existe plusieurs types qui faut connaître et dont il vaut mieux connaître les modes de fonctionnement pour maximiser ses chances d’y trouver une place.

La définition technique de « la crèche »

Selon l’Observatoire National de la Petite Enfance, « les établissements d’accueil de jeunes enfants (EAJE) regroupent plusieurs catégories d’établissements conçus et aménagés afin de recevoir dans la journée, collectivement ou chez une assistante maternelle exerçant en crèche familiale, de façon régulière ou occasionnelle, les enfants âgés de moins de 6 ans, sous la responsabilité de professionnels de la petite enfance. »

Ces établissements sont soumis au respect d’une réglementation prévue dans le Code de la santé publique (articles R 2324-16 et suivants) et font l’objet d’un avis ou d’une autorisation de fonctionnement délivrée par le président du conseil général après avis des services de la protection maternelle et infantile (Pmi).
babysitting-vs-daycare Les locaux respectent les normes de sécurité exigées pour les établissements recevant du public et sont aménagés de façon à favoriser l’éveil des enfants.

Les différents types de crèches

Les crèches collectives : l’accueil régulier

Elles s’adressent aux enfants de moins de 4 ans amenés à fréquenter régulièrement la structure. Les enfants sont pris en charge par une équipe pluridisciplinaire

Les haltes garderies

Il s’agit d’un mode d’accueil occasionnel et de courte durée. Certaines haltes garderies accueillent de façon plus régulière les jeunes enfants dont les parents travaillent à temps partiel

Les établissements « multi accueil »

Ces établissements combinent l’accueil régulier et occasionnel – crèche et halte-garderie – ou l’accueil collectif et familial. Leur souplesse de fonctionnement leur permet de répondre à des besoins très diversifiés : accueil à temps complet, temps partiel, accueil ponctuel ou en urgence.

Les microcrèches

Ces crèches n’accueillent que 10 enfants maximum. Elles ont un fonctionnement soumis en grande partie aux mêmes règles que les crèches collectives, mais relèvent de conditions particulières, s’agissant notamment de la fonction de direction et des modalités d’encadrement des enfants.
daycare
Elles peuvent être multi accueil.

Elles offrent un accueil plus « familial » du fait du faible nombre d’enfants accueillis et de la surface plus petite des locaux.

Les crèches parentales

Elles sont gérées par des parents, dans le cadre d’une association. Les familles peuvent être amenées, selon leurs disponibilités, à participer à l’accueil des enfants aux côtés des professionnels de la crèche. Le nombre d’enfants accueilli est limité à 20, parfois 25.

Les crèches familiales

Elles sont également appelées « service d’accueil familial ».

Ce mode d’accueil associe l’accueil collectif et individuel :

  • L’enfant est gardé chez une assistante maternelle agréée qui accueille à son domicile de un à quatre enfants, généralement âgés de moins de 4 ans
  • L’assistante maternelle se rend régulièrement, avec les enfants qu’elle garde, dans une crèche collective toute proche.

 En raison de son coût, les collectivités ont également tendance à la délaisser.

Les crèches de personnel

Elles accueillent les enfants du personnel d’une ou de plusieurs entreprises ou établissements publics : administrations, hôpitaux…

Elles sont souvent situées à proximité de l’entreprise, parfois dans ses locaux. Elles ont alors l’inconvénient d’imposer à l’enfant le trajet domicile – travail, trajet souvent long dans les grandes agglomérations.

L’employeur peut aussi signer un contrat avec une ou plusieurs crèches de personnel « inter-entreprises » privées dans lesquelles il réserve des places pour son personnel. Dans ce cas, la crèche est souvent située près du domicile du salarié.

Les jardins d’enfants

thumb4

Il s’agit de structures d’éveil réservées aux enfants âgés de 2 à 6 ans. Ils offrent un accueil régulier avec une amplitude d’ouverture correspondant aux horaires pratiqués par l’école maternelle ou à ceux d’une crèche collective.

Les jardins d’éveil

Définit par l’article R. 2324 47 1 du Code de la santé publique, ils sont destinés aux enfants âgés de 2 ans ou plus.

La CNAF fournit la répartition de ces différents types d’établissement en fonction, notamment, du nombre de places offertes :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *